Archives

Croyez en votre passion et persévérez

« N’est handicapé(e) que celui ou celle qui se croit handicapé (e). »amele

Amélé Atisso est une jeune togolaise de la trentaine qui consacre tout son temps libre à jouer au basket. Sa passion du sport est telle qu’aujourd’hui elle participe à des compétences internationales, voire même olympiques au sein de l’équipe nationale à laquelle elle appartient. En réalité, son amour du sport remonte à sa plus tendre enfance. Et ce plaisir n’a cessé de grandir quand arrivée au collège, elle regardait avec envie et tristesse ses camarades pratiquer le saut en longueur, la course ou le grimpé…depuis son fauteuil roulant. Eh oui ! Amélé fait partie de ces personnes qui depuis tout petit, n’ont jamais eu la chance d’avoir l’usage de leurs membres inférieurs. Pour ma part, cela ne m’a pas empêchée de faire des études et d’obtenir comme d’autres jeunes gens de mon âge une maitrise en Gestion des Ressources Humaines (GRH) à l’université de Lomé, mais je n’ai pas pour autant renoncé à ma passion.

Amélé n’a jamais perdu confiance en elle, elle a toujours eu espoir qu’un jour elle deviendrait une sportive professionnelle.

J’étais en terminale que j’ai appris au détour d’une conversation avec une amie que des personnes comme moi jouaient au basket à Lomé au sein de l’association pour la promotion du sport, des loisirs et de la culture pour les personnes handicapées. Je me suis empressée de connaitre l’adresse et d’intégrer le groupe », déclare-t-elle.Amélé n’a jamais perdu confiance en elle, elle a toujours eu espoir qu’un jour elle deviendrait une sportive professionnelle. Tous les deux ans, cette sportive accomplie participe aux jeux africains pour les personnes handicapées, avec la fédération togolaise de sport olympique.

“Nous avons souvent tendance à croire que la personne handicapée ne peut pas vivre comme n’importe qui et encore moins dans le domaine du sport. Aujourd’hui, le sport m’a fait connaitre d’autres pays grâce aux compétitions que je ne raterais pour rien au monde. En plus cela me maintient en forme”

Il n’y a pas assez de femmes handicapées inscrites dans cette discipline pour constituer une équipe féminine; hommes et femmes jouent ensemble. Une situation qui convient très bien à Amélé. « Je n’ai jamais été complexée étant parmi les hommes, au contraire je me bats pour garder ma place» insiste-t-elle. En effet, la jeune togolaise est contre l’élitisme et pense qu’elle n’a pas besoin d’un traitement de faveur parce qu’elle est une femme. Elle veut être traitée comme les hommes de son équipe. “Nous avons souvent tendance à croire que la personne handicapée ne peut pas vivre comme n’importe qui et encore moins dans le domaine du sport. Aujourd’hui, le sport m’a fait connaitre d’autres pays grâce aux compétitions que je ne raterais pour rien au monde. En plus cela me maintient en forme”.

«Pour réussir dans la vie, il faut avoir la volonté et ne jamais baisser les bras car la vie n’est pas facile. »

Unique femme à faire du basket en fauteuil roulant au Togo, Amélé pratique en plus du basketball, le tennis de table. Pour réussir, il faut retenir ceci: voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir , oser c’est avoir. Amélé l’a vu, l’a voulu, et surtout a osé pour avoir ce qu’elle a toujours voulu. «Pour réussir dans la vie, il faut avoir la volonté et ne jamais baisser les bras car la vie n’est pas facile. », conseille Amélé

Source : Unicef-Togo

Publicités

Avoir un handicap physique n’est pas une fatalité, développez vos talents!

« Tout akokoest possible à qui rêve, travaille et n’abandonne jamais »

 Akoko FOLIBEY-SEBIO fait partie des étoiles montantes de la mode togolaise. Malgré son handicap physique, elle a su s’imposer dans un milieu en pleine évolution où la concurrence est plus que rude. Mais le parcours a été semé embûches.

« Quand j’étais enfant, j’utilisais déjà des béquilles mais je n’avais pas de camarades de jeux pour autant. J’étais la plupart du temps seule parce que je ne pouvais ni courir avec les autres ni marcher. Il m’arrivait de tomber et de m’offrir en spectacle, cela m’attristait alors je jouais toute seule à tresser les gazons sauvages qui poussaient dans la cour de l’école»

Atteinte de poliomyélite dès l’âge de 18 mois, elle a perdu définitivement l’usage de ses jambes. Les discriminations en tout genre dont elle a été victime en raison de son handicap ne l’ont pas empêchée de réaliser son rêve. Celui de devenir une styliste renommée.

«Cela a été un défi pour moi et je l’ai relevé»

Se laissant guider par son rêve, elle a quitté les classes pour s’inscrire en couture. Grâce à son amour pour le dessin, matière pour laquelle Akoko était très douée, et après quatre années de formation, elle a ouvert en 1995 son atelier de couture : «Crédaniah Coupe Nouvelle». «Cela a été un défi pour moi et je l’ai relevé» dit-t-elle avec fierté. Aujourd’hui la griffe Crédaniah avec sa touche originale est présente dans de nombreux défilés de mode dont ceux de l’entreprise Vlisco. Elle est d’ailleurs très sollicitée par une clientèle diversifiée qui a toujours été satisfaite de ses modèles. En plus de son amour pour son travail, elle a ce désir ardent de vouloir aider d’autres personnes handicapées à réussir leur vie. Cette dame de cœur tient aujourd’hui d’une main de maître, un atelier d’une vingtaine d’apprenties et ouvrières dont la plupart sont des malentendants. Akoko a fait preuve de courage et a réussi. Elle n’a laissé ni la paresse, ni les préjugés discriminatoires de son entourage influencer son parcours. Sa conclusion ?

« Tout est possible à qui rêve, travaille et n’abandonne jamais. Nous devons laisser de côté les préjugés que nous avons envers ceux qui sont différents et donner la chance à toute personne, qu’elle soit valide ou handicapée, homme ou femme de développer ses compétences et talents au service du pays. Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits, comme le déclare le premier article de la Déclaration universelle des droits de l’homme « .

Source : Unicef-Togo

He invented a system that changed the world in spite of his blindness

Louis-BrailleBlind from the age of three, Louis Braille learned to read at a school for the blind in Paris at that time, books for the blind could weigh up to a hundred pounds! Inspired by the points back on the dice, he invented the reading and writing in Braille. Follow the incredible story of an amazing child, courageous, ambitious, visionary … and yet blind!

In 1812, a three year old boy playing in the leather workshop of his father in Coupvray in France, when he had an accident that would change the course of his life. Louis Braille accidentally dug a punch in the eye: the metal end made him blind in one eye and infection left him totally blind soon.

Great misfortune may strike us and impact our lives tremendously, but we can decide whether or not this will definitely slow us

Louis was a bright boy and he won a scholarship to study in a school for the blind in Paris. It was not a particularly nice place. Students were often fed bread and water, and sometimes as punishment, they were locked. At this school, Louis and other blind children learned to play several musical instruments (he became expert to play the organ and cello) and also learned to read. At that time, books for the blind used letters raised with metallic son under the paper and some of these books could weigh more than fifty pounds!

One day, a visit to the school to soldier spoke of a system of code he had invented in the French army. He used dots and dashes in relief on a piece of paper to allow soldiers to send messages in the dark while remaining silent.

Louis Braille will fight and going to invent a system that revolutionized the world, and is still used today

Louis and other children found him too confusing system, but the basic idea remained in the boy’s head. He began to experiment with different ways to create a language using raised dots on paper – and for that, he used the same punch that made him blind! One day, Louis Braille was able to pick up a pair of dice and feel the six points on one side. Here’s how the inspiration came to him. He quickly developed a code for each letter of the alphabet with numbers and symbols as periods and question marks, while using no more than six points. The idea was simply revolutionary!

The great advantage of this system is that we could read each letter or symbol, with the tip of the finger. With practice, a player could run his finger along a line and read very quickly. The other great thing is that the blind using the Braille system could read and write. His system has opened the door to a new world!

It took many years for the Braille system takes off fully. The fame of the system has continued to spread even after the death of Louis in 1852. Few people can say they have invented a whole new system of reading and writing, but Louis Braille, the blind, has fact. Moreover, its system has been adopted worldwide and is now available in almost all the languages spoken by humans.

Whoever you are, whatever you have as a problem, as a disease, such as weakness … you have your place in this world … and if you want, you can change it! Never give up, never, never!

Story from the book Inspiration to LIVE YOUR MAGIC!, Larry Anderson took on  www.abcchampions.com

Aveugle à l’âge de 3 ans, il a pourtant réussi à inventer ce système qui a changé le monde

Louis-BrailleAveugle dès l’âge de trois ans, Louis Braille a appris à lire dans une école pour aveugles à Paris où, à cette époque, les livres pour les aveugles pouvaient peser jusqu’à une centaine de kilos! Inspiré par les points en retrait sur ​​les dés, il a inventé la lecture et l’écriture en braille. Suivez cette incroyable histoire, d’un incroyable enfant, courageux, ambitieux, visionnaire… et pourtant aveugle!

En 1812, un garçon de trois ans jouait dans l’atelier de travail de cuir de son père à Coupvray en France, quand il eut un accident qui allait changer le cours de sa vie. Louis Braille s’enfonça accidentellement un poinçon dans l’œil: le bout de métal le rendit aveugle d’un œil et une infection le laissa bientôt totalement aveugle.

De grands malheurs peuvent nous frapper et impacter terriblement notre vie, mais nous pouvons décider si oui ou non, cela va nous freiner définitivement

Louis était un garçon brillant et il obtint une bourse pour aller étudier dans une école pour aveugles à Paris. Ce ne fut pas un endroit particulièrement agréable. Les étudiants, étaient souvent nourris de pain et d’eau, et, parfois, comme punition, ils étaient enfermés. À cette école, Louis et les autres enfants aveugles apprenaient à jouer de plusieurs instruments de musique (il est devenu expert pour jouer de l’orgue et du violoncelle) et apprenaient aussi à lire. À cette époque, les livres pour aveugles utilisaient des lettres soulevées avec des fils métalliques sous le papier et certains de ces livres pouvaient peser plus de cinquante kilos!

Un jour, un soldat en visite à l’école parla d’un système de code qu’il avait inventé dans l’armée française. Il utilisait des points et des tirets en relief sur un morceau de papier, afin de permettre aux soldats d’envoyer des messages dans l’obscurité tout en restant silencieux.

Louis Braille va se battre, et va inventer un système qui révolutionna le monde, et qui est encore utilisé aujourd’hui

 Louis et les autres enfants trouvèrent le système trop confus, mais l’idée de base demeura dans la tête du garçon. Il commença à expérimenter différentes façons de créer une langue à l’aide de points en relief sur le papier – et pour cela, il  utilisa le même poinçon qui l’avait rendu aveugle! Un jour, Louis Braille parvint à ramasser une paire de dés et à sentir les six points sur un côté. Voilà comment l’inspiration lui est venue. Il développa rapidement un code pour chaque lettre de l’alphabet, avec des chiffres et des symboles comme des périodes et des points d’interrogation, tout en n’utilisant pas plus de six points. L’idée était, tout simplement, révolutionnaire!

Le grand avantage de ce système est qu’on pouvait lire chaque lettre ou symbole, avec la pointe du doigt. Avec la pratique, un lecteur pouvait faire courir son doigt le long d’une ligne et lire très rapidement. L’autre grand avantage est que les aveugles utilisant le système de braille pouvaient écrire et lire. Son système a ouvert les portes d’un nouveau monde!

Il a fallu de nombreuses années pour que le système Braille décolle pleinement. La renommée du système a continué de se répandre même après la mort de Louis en 1852. Peu de gens peuvent dire qu’ils ont inventé un nouveau système entier de lecture et d’écriture, mais Louis Braille, l’aveugle, l’a fait. De plus, son système a été adopté dans le monde entier et est aujourd’hui disponible dans pratiquement toutes les langues parlées par les humains.

Qui que vous soyez, quoi que vous ayez comme problème, comme maladie, comme infirmité… vous avez votre place dans ce monde…  et si vous le voulez, vous pouvez le changer! N’abandonnez jamais, jamais, jamais!

Histoire tirée du livre Inspiration to LIVE YOUR MAGIC!, de Larry Anderson et pris sur le site de www.abcchampions.com

Beyond the handicap!

Your disability doesn’t reduce your skills. So surpass it and reveal to the world your talent because talent doesn’t make difference. You doubt it?

Do you know that Homer was blind, Jean-Jacques Rousseau was suffering from motor disorders, Louis Jouvet stuttered and that Glenn Gould was agoraphobic?

Have you not heard of the couple from Mali, Amadou & Mariam, blind but very famous singers? I indulge you to listen to one of their songs that I particularly love https://www.youtube.com/watch?v=8dO8xnMCNK0

In spite of their disabilities, great men and women have risen beyond the belief expressed in them, to achieve beautiful, great, unique and extraordinary feats to the benefit of humanity. These people were able to do with their disability, that which their talent otherwise wouldn’t have attained.

You reading this, what do you see beyond your disability?

Do you know your disability can be a great strength if you so desire?

Do you not want to be the next great man who is celebrated?

Do you know that you are unique and you have a mission on this earth for which you were born?

What is your vision in life? Do you have one? If not, then, what do you expect? Make a personal evaluation of yourself, discover that vision.

Save it as an audio or video.

If you are unable to listen to it every day, listen every week, especially when you’re in despair, when you feel like giving up or when people look down on you. It’ll surely take you to a time in history with all those great men and women.

Surpass your disability and Innovate!

If you also know people with disabilities who have risen above their disabilities, do not hesitate to send us their names and stories via email; handinewlook@gmail.com

Au-delà de l’handicap!

Ton handicap physique ne réduit en rien tes compétences. Surpasses le donc  et révèle au monde le talent qui est en toi car le talent ne fait pas de différence. Tu en doutes ?

Sais-tu que de grands hommes de ce monde comme Homère (aveugle),  Jean-Jacques Rousseau ( troubles moteurs),Louis Jouvet (bégayeur) ou encore  Glenn Gould( agoraphobe) ont tous impactés leurs temps malgré leur handicap ?

N’attends-tu pas parlé du célèbre couple malien Amadou & Mariam, tous aveugles mais chanteurs très célèbres ? Je t’invite d’ailleurs à déguster l’un de leur morceau que j’adore particulièrement  https://www.youtube.com/watch?v=8dO8xnMCNK0 

Malgré leur handicap, de grands hommes et femmes ont été au-delà des idées reçues, pour réaliser le beau, le grand, l’unique et l’universel au profit de l’humanité. Ces personnes ont su faire de leur handicap, une force sans laquelle, leur talent n’aurait peut-être pas été aussi grand.

Toi qui me lis, que vois-tu au-delà de ton handicap ?

Sais-tu que ton handicap peut être une grande force si tu le désires?

Ne veux-tu pas être le prochain grand homme dont on citera le nom?

Sais-tu que tu es unique et tu as une mission à accomplir sur cette terre et c’est  pour cela tu es né ?

Quelle est ta vision de la vie? En as-tu une ? Si c’est non,

Alors, qu’attends-tu ?  Fais une analyse personnelle, découvres cette vision.

Enregistre-la sous forme d’audio ou de vidéo

A défaut de l’écouter chaque jour, écoutes chaque semaine, surtout quand tu es désespéré, quand tu as envie d’abandonner, quand les gens te méprisent, et tu verras que tu rentreras à coup sûr dans l’histoire comme tous ces grands hommes et femmes cités plutôt.

Surpasses ton handicap et innoves !

Si tu as aussi des handicapés qui ont surpassé leur handicap, alors n’hésites pas de nous envoyer leurs noms  et histoires par mail à  handinewlook@gmail.com